Accueil Actu medias sociaux Kayawoto bat son record au Palais des sports de Ouaga 2000
Actu medias sociaux - juin 13, 2021

Kayawoto bat son record au Palais des sports de Ouaga 2000

Ce samedi 12 juin 2021, le jeune artiste burkinabé Kayawoto ou le Rakanrabiiga chef suprême de l’empire des maoulandais a comblé le palais des sports de Ouaga 2000. Palais qui compte près de 5000 places mais ayant refusé du monde vu la forte mobilisation des mélomanes venus des quatres coins de Ouagadougou.

La date du 12 juin reste historique dans l’histoire de la musique burkinabè. En effet, après Amzy qui a été le premier à avoir testé le palais des sports de Ouaga 2000 le 15 mai 2021, c’est au tour de Kayawoto de venir mettre la barre très haute avec ce concert. Ils étaient nombreux les artistes à venir le soutenir. Ils ont foulé le podium en tenant le public échauffé avant la sortie du chef de la « Maouland ».

Passéés les étapes de prestations et transitions, place à l’entrée triomphale du chef de l’empire de la « Maouland », celui pour qui près de 5000 personnes se sont déplacées pour prendre d’assaut le palais des sports. Escorté par les motards du Faso, l’artiste était sous le regard de tout le palais. Avant d’adresser ses premiers mots, l’hymne nationale du Burkina est entonnée. Les différents titres que l’artiste a exécuté sur scène ont été repris par le public. La prestation était entrecoupée par des moments de pauses occasionnées par des artistes. Des collaborateurs et fans de l’artiste venus de la Côte d’Ivoire, du Niger, de la France, etc étaient aussi de la partie.

De vives émotions, il n’en manquait pas aussi au concert. Kayawoto invite sa maman sur scène au moment où le rythme de son titre « femme battante » est balancé.

Kayawoto et sa maman

Au second round du concert, dès son entrée sur scène, l’artiste a demandé au public d’observer une minute de silence en mémoire des victimes de l’attaque de Solhan. Après l’exécution de quelques flows, en obéissant à leur artiste, tout le palais a brandit son téléphone avec les flashs allumés donnant à voir un décor féerique. Ce décor a été gardé jusqu’à la fin du concert qui s’est soldé par le tire « Toong toumdé » maitrisé et chanté en choeur par les mélomanes.

décor du concert

 

Chaque personne ayant pris part à ce concert n’a été que satisfait de la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

L’actrice américaine Angelina Jolie en visite au Burkina Faso

L’actrice américaine, Angelina Jolie envoyée spéciale du Haut Commissariat des Natio…