Accueil Le coin du Geek Le Coin du Geek : Messageries Sécurisées
Le coin du Geek - avril 24, 2020

Le Coin du Geek : Messageries Sécurisées

Depuis que le premier courrier électronique ou email a été échangé en 1971, Internet a révolutionné ce mode de communication. Avec le développement du Web, la messagerie est devenue instantanée avec toujours plus de fonctionnalités pour les utilisateurs au fur et à mesure que les technologies progressent.

Ainsi nous avons tous connu des services de courrier électronique et leur équivalent en messagerie instantanée comme :

  • Yahoo ! Mail et Yahoo Messenger
  • Hotmail et MSN Messenger
  • Gmail et Gtalk

La plupart de ses services de messagerie ont connu un certain déclin face à de nouvelles applications intégrées bourrées de fonctionnalités et offrant une convivialité et une instantanéité plus marquée du fait qu’elles sont d’abord mobiles.

L’année 2011 avec le scandale de la surveillance de masse d’internet par les services américains révélés par le lanceur d’alerte Edward Snowden a sonné la prise de conscience de bon nombre d’utilisateurs pour la sécurité et la confidentialité de leurs communications en ligne.

Nous allons voir quelques solutions de courrier électronique et de messagerie instantanée sécurisés et faciles à prendre en main.

Les Courriers électroniques sécurisés.

Généralement en ce qui concerne les courriers électronique la sécurisation consiste à chiffre les messages en utilisant des outils cryptographiques. A la pratique ceci peut-être complexe pour un utilisateur lambda. C’est ainsi que des solutions toutes indiquées sont apparues pour vous permettre d’envoyer des courriels sécurisés en toute confidentialité comme vous le feriez avec votre messagerie habituelle.

Tutanota

Tutanota est un service de courrier électronique crée en 2011 en Allemagne et qui se focalise sur la protection des données. Cette application chiffre non seulement les messages, leur sujet et les pièces attachées, mais également la liste de vos contacts. Toutes les données sont stockées (chiffrées) sur des serveurs situés en Allemagne. L’application dispose d’une version mobile et dans sa version gratuite offre un stockage de 1Go.

`ProtonMail

ProtonMail est une messagerie web chiffrée créée en 2014 en Suisse. Ce service de messagerie est automatiquement chiffré de bout en bout, et s’utilise aussi simplement que Yahoo ou Gmail, en garantissant un très haut niveau de confidentialité.

ProtonMail fait figure de coffre-fort suisse imprenable, où les e-mails dorment aussi paisiblement que les billets chez les banquiers. Parmi ses cinq data centers répartis en Europe, l’un d’eux, historiquement le tout premier, est enfoui dans un abri anti-atomique, à 1 000 mètres de profondeur.

ProtonMail existe en application mobile Android et iOS et en sa version gratuite offre 500Mo de stockage. Plusieurs options payantes existent.

Messageries Instantanées Sécurisées.

Après l’époque de Yahoo Messenger, de MSN Messenger, le boom des smartphones a apporté toute une panoplie d’applications de messagerie instantanée mobiles qui permettent d’être permanemment joignable par texte, voix ou vidéo tant qu’on a une connexion internet mobile ou wifi. Parmi les ces applications instantanées mobiles, Whatsapp, Facebook Messenger, Wechat sont les plus populaires. Comme pour la messagerie électronique ici aussi de nombreux utilisateurs souhaitent une confidentialité plus accrue quant à leurs échanges. Dans cette catégorie, de nombreuses applications existent pour smartphone/tablette avec souvent des versions pour ordinateur de bureau, mettant toutes en avant leurs fonctionnalités de sécurisation.

Telegram

Créée en 2013 par des Russes, l’application de messagerie sécurisée et réseau social Telegram permet à ses utilisateurs d’échanger en toute confidentialité leurs messages -texte, audio, photos, vidéos- de manière chiffrée, c’est-à-dire illisible par un tiers.

Les fonctionnalités phares de Telegram sont surtout la possibilité d’échanger des messages qui disparaissent dès la lecture ou au bout d’un temps fixé par les utilisateurs. Il permet aussi de créer des groupes ou chaines de près de 5000 utilisateurs au lieu des 250 maximum de son concurrent WhatsApp. Et aussi, point important, une notification vous est envoyée dès que votre correspondant effectue une copie d’écran ou screenshot.

Telegram existe en versions android, iOS et en application Web pour PC ou Mac.

Signal

Adoubée par Edward Snowden lui-même, l’application open source Signal pour Android et iOS assure une confidentialité totale à l’ensemble de vos communications téléphoniques (appel vidéo, texte, envoie de photos ou autres).

Le tout sans devoir enregistrer à nouveau vos contacts dans l’application elle-même puisque le carnet d’adresses du téléphone suffit. En revanche, comme souvent dans les messageries, il faut que votre contact ait aussi installé Signal pour que les conversations soient réellement privées.

Un autre point intéressant pour cette application est que dans sa version Android, elle peut remplacer votre application de SMS afin de sécuriser tous les messages que vous échangerez.

Disponible sur iOS, il dispose aussi d’une version Web et offre aussi les messages qui s’effacent au bout d’un certain temps.

  1. Threema

Cette application lancée en 2012 vient d’Allemagne et dispose de toutes les fonctions classiques des applications du genre avec texte voix et vidéo. Une autre particularité est que Threema est la seule application à pouvoir être utilisée de manière totalement anonyme.

Avec Threema, le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail deviennent optionnels, alors que les autres services nécessitent un numéro de téléphone mobile. Contrairement aux Autres applications, Threema n’est pas gratuite mais assume son modèle économique. L’application est disponible pour Android et iOS.

Email: ocomar@me.com – Twitter: @ocomar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

#RevenTIC : Le cri de cœur d’un déplacé au Président du Faso

Pour mieux comprendre le ressenti de ce déplacé interne de Kongoussi, il faut l’écou…