Accueil Actu medias sociaux FaceApp : Mais où vont vos photos ?
Actu medias sociaux - juillet 18, 2019

FaceApp : Mais où vont vos photos ?

FaceApp, c’est fun ! C’est drôle de voir à quoi on pourrait ressembler dans 10, 20 ou 30 ans. Mais il convient de savoir à qui on envoie ses photos. 

D’abord, d’où vient FaceApp

Si vous pensez, comme beaucoup d’internautes burkinabè, qu’il s’agit d’une application de Facebook, vous faites fausse route. Il s’agit d’une application externe au réseau social bleu mais qui permet de partager les photos sur le site de Mark Zuckerberg. 

Elle a été développée en Russie  à Saint-Pétersbourg par une équipe dirigée  par Yaroslav Goncharov. FaceApp est née en janvier 2017.

Comment fonctionne FaceApp

FaceApp utilise plusieurs filtres pour composer les effets que vous désirez sur vos photos, dont le vieillissement. Certains filtres sont payants, mais celui qui est actuellement prisé, à savoir changer d’âge, est gratuit.

Les photos sont téléchargées sur le serveur de FaceApp qui applique ensuite les effets que vous avez demandés. Voilà pourquoi l’application ne marche pas sans connexion Internet.

Quels sont les risques

Les risques que vous courez c’est que FaceApp récupère vos photos mais ne dit ce qu’il va en faire plus tard. Elles peuvent être utilisées dans des campagnes publicitaires sans que vous n’ayez une véritable emprise. Si FaceApp venait à être rachetée par une autre entreprise, celle-ci a le droit de faire ce qu’elle veut de vos données personnelles informe Michaël Szadkowski , rédacteur en chef de la rédaction numérique du média Le Monde.

Quelques termes de confidentialité de FaceApp

« Lorsque vous utilisez notre service, nos serveurs enregistrent automatiquement certaines informations de fichier journal, y compris votre demande Web, votre adresse IP (Internet Protocol), le type de navigateur, les pages de renvoi / de sortie et les URL, le nombre de clics et la manière dont vous interagissez avec les liens de la page. Service, noms de domaine, pages de destination, pages consultées et autres informations de ce type. Nous pouvons également collecter des informations similaires à partir d’e-mails envoyés à nos utilisateurs, qui nous aident ensuite à identifier les adresses électroniques ouvertes et les liens cliqués par les destinataires. Les informations permettent un reporting et une amélioration plus précis du service. »

 

« Lorsque vous utilisez un appareil mobile, comme une tablette ou un téléphone, pour accéder à notre service, nous pouvons accéder à, collecter, surveiller, stocker sur votre appareil et / ou stocker à distance un ou plusieurs «identificateurs d’appareil». Les identificateurs d’appareil sont des fichiers de données de taille réduite ou similaires. structures de données stockées sur ou associées à votre appareil mobile, identifiant de manière unique votre appareil mobile. Un identifiant de périphérique peut être des données stockées en relation avec le matériel du périphérique, des données stockées en connexion avec le système d’exploitation du périphérique ou un autre logiciel, ou des données envoyées au périphérique par FaceApp »

 

« Un identifiant d’appareil peut nous fournir, à nous-mêmes ou à un partenaire tiers, des informations sur la manière dont vous naviguez et utilisez le Service, et peut nous aider ou aider d’autres à fournir des rapports ou du contenu et des publicités personnalisés ».

 

Retrouvez ici l’intégralité des politiques de confidentialité de l’application FaceApp.

Voir aussi

#RevenTIC : Le cri de cœur d’un déplacé au Président du Faso

Pour mieux comprendre le ressenti de ce déplacé interne de Kongoussi, il faut l’écou…